Dépistage cancer CRCDC

Pourquoi se faire dépister ?

Pris en charge à un stade précoce,
le cancer colorectal se guérit dans 9 cas sur 10

Entre 50 et 74 ans, un dépistage tous les deux ans permet de réduire de 30% la mortalité liée au cancer colorectal.

Le dépistage du cancer colorectal consiste à détecter une lésion précancéreuse ou un cancer au stade le plus précoce possible avant l’arrivée des premiers signes cliniques. 

Le cancer colorectal évolue lentement, souvent sans symptôme ni signe perceptible

Un dépistage tous les deux ans permet de réduire de 30% la mortalité.

Dépisté à un stade précoce, la survie à 5 ans dépasse 90%.

Les traitements sont moins lourds et les chances de guérison plus importantes.

Cette avance au diagnostic grâce au dépistage permet une amélioration du pronostic et des chances de guérison. L’objectif ultime du dépistage est une réduction de la mortalité par cancer.

Le dépistage en pratique

Le CRCDC Grand Est invite, tous les deux ans, toutes les personnes âgées de 50 à 74 ans, à retirer un test de dépistage auprès de leur médecin traitant.

Le médecin traitant est votre interlocuteur privilégié : c’est lui qui vous propose la modalité de dépistage ou de suivi la plus adaptée à votre cas. Il vous conseille aussi sur ce que vous pouvez faire pour réduire votre risque de cancer colorectal, en particulier arrêter de fumer, réduire votre consommation d’alcool, pratiquer régulièrement une activité physique et surveiller votre poids.

Un test rapide, fiable gratuit et indolore à faire chez soi 

Le kit de dépistage est remis gratuitement par le médecin et l’analyse est automatiquement prise en charge à 100 % par l’Assurance Maladie.

Le résultat : Le laboratoire vous transmet par courrier le résultat de votre test avec copies à votre médecin traitant et au site départemental du CRCDC Grand Est  dont vous dépendez. 

–       Votre résultat est négatif (96 % des cas) : cela signifie qu’aucun saignement pouvant témoigner de la présence d’un cancer ou de lésions précancéreuses n’a été détecté au moment du test. N’oubliez pas de refaire le test tous les 2 ans.

À noter : certains polypes ou cancers peuvent ne pas être identifiés par le test s’ils ne saignent pas. Consultez votre médecin si des douleurs abdominales ou des troubles digestifs inhabituels et persistants apparaissent, ou en cas de présence de sang dans vos selles.

–       Votre résultat est positif (4 % des cas) : cela ne signifie pas que vous avez un cancer mais que du sang a été détecté dans vos selles. Pour en identifier l’origine, votre médecin vous adressera à un gastro-entérologue afin qu’il réalise une coloscopie. Effectué sous anesthésie, cet examen permet de déceler la présence éventuelle de polypes et de les retirer avant qu’ils ne se transforment en cancer. Si un polype a déjà évolué en cancer, plus on le détecte tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Dans plus de la moitié des cas, la coloscopie ne décèle aucune anomalie. Elle détecte un polype dans 30 à 40 % des cas et un cancer dans 8 % des cas.

Un test tous les 2 ans après 50 ans peut vous sauver la vie,
n’attendez plus pour faire votre dépistage !

Le CRCRC Grand Est – Site de Meurthe et Moselle

L’équipe territoriale Meurtre-et-mosellane du CRCDC Grand-Est relaie et met en œuvre localement les campagnes des dépistages organisés des cancers.
L’équipe est à votre écoute pour toute demande concernant les programmes de dépistages organisés des cancers sur le territoire meurthe-et-mosellan :

Secrétariat :

03 83 44 87 08 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h
contact54@depistagecancer-ge.fr

Fax : 03 83 44 87 95

CRCDC GE – Site de Meurthe-et-Moselle
2 Rue du Doyen J. Parisot
54 500 Vandœuvre-lès-Nancy

Site internet : https://depistagecancer-ge.fr/meurthe-et-moselle/

Facebook : https://www.facebook.com/CRCDC.GE

LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/depistages-des-cancers-grand-est/

Twitter : https://twitter.com/CrcdcEst